Cadeaux vestimentaires : Quels textiles choisir pour les vêtements ?

L’industrie du textile connait actuellement une très grande évolution. L’innovation a permis la création de nouveauté type de matériaux pour la confection des habits et des autres accessoires que l’on porte au quotidien. Ceux-ci s’adaptent dans ce cas à tous les besoins que ce soit au niveau du confort qu’au niveau du style et de la durabilité. Les profanes ont toutes les chances de s’y perdre. Aussi, il sera toujours utile de connaitre quels sont les différentes textiles tendances et que l’on trouve sur le marché en ce moment.

La différence entre le naturel et le chimique

Tout d’abord, il est important de faire la différence entre les deux catégories de fibres : naturel et chimiques. Les premières se diversifient encore en fibres animales et végétales. Le coton et le chanvre appartiennent à la première sous-catégorie tandis que l’alpaga et le cuir font partie des secondes. Dans tous les cas, les matériaux naturels valent en principe plus cher que les matériaux chimiques. Certains sont d’ailleurs uniques comme chez ceux qui se spécialisent en ventes d’écharpes à base de pashmina à Genève. La seconde catégorie se décline en fibres artificielles et synthétiques. Mais par abus de langage, on confond généralement les deux. Pourtant il y a une nette nuance, car les tissus synthétiques sont en fait des dérivés du pétrole. Les tissus artificiels sont par contre des produits naturels, comme le maïs ou le soja, transformés à l’aide de procéder chimiques. Parmi ces différentes variétés de textiles, on sera tenté de toujours se tourner vers le naturel. Toutefois chacune a en fait ses avantages et ses inconvénients.

Les inconvénients de fibres chimiques

Pour ce qui est du choix des textiles chimiques, il y a toujours ce risque de nuisance à la santé de celui qui les porte. En effet dans la majeure partie des cas, elles sont fabriquées à l’aide de substances dangereuses et ultras cancérigènes. Tel est le cas de l’Acétate de cellulose de bambou prétendu bio, mais en fait n’a plus rien à avoir avec la plante. Il faut être prudent dans ce cas lorsqu’on choisit les vêtements confectionnés avec ce genre de textile. Il ne faut pas se fier aux publicités des vendeurs. Les textiles synthétiques classiques sont le Polyester, Lycra, Lurex, Lamé Kevlar, Polyamide, Nylon, acrylique ou encore polyacrylique. Ils sont relativement faciles à fabriquer ce qui explique pourquoi ils restent abordables. On compétera par les plus sophistiqués comme le Vynil sky et le simili cuir. Ce dernier est le résultat de la combinaison du coton, du polyester et du polyuréthane. Ces types de textiles artificiels ont la réputation de provoquer des irritations. Et les vêtements confectionnés avec font grandement transpirer. En autre mot, rares sont les tissus de ce type qui sont respirants.

Des textiles sains et biodégradables

Il reste toutefois un bon nombre d’alternatives qui ne présentent aucun danger tant pour le corps que pour l’environnement. On citera le coton et le lin bios. On les cultive sans engrais chimique ou de pesticide nocif. Pour ce qui est des textiles chimiques on trouve désormais des variantes écologiquement neutres comme le lyocell, celui-ci est fait de cellulosique à 100 % provenant des feuillus, des eucalyptus ou encore des bambous.

Author: Redaction

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *